Xénofauxbie

On se trompe de combat quand on croit assommer les partisans du FN avec des chiffres évocateurs.

C’est une guerre d’idées qui a lieu et non d’histogrammes. On peut démontrer autant qu’on veut que les étrangers servent à la France, ça ne sert à rien car l’électeur du FN s’en fout. Il est juste raciste ou désabusé. Le problème de ces gens là, c’est qu’ils mettent encore des frontières à la France, des frontières aux pays alors qu’aujourd’hui, il n’en existe plus, sinon des frontières d’idiome et de tolérance.

Il n’a pas compris les règles du jeu en cours et se perd dans des idées fausses ou des rancoeurs individuelles ou chacun croit être lésé pour qu’on puisse favoriser l’autre, l’étranger.

Dans un contexte mondial en crise où on exploite les plus pauvres, en France, chacun cherche à accumuler des richesses dans le but de nourrir un bonheur de surface, et pleure sur la perte de ses acquis de riches. Oui de riches !


Il y a, c’est vrai, de plus en plus de chômage et un avenir plus que sombre, mais Marine Le Pen n’y changera absolument rien. Ce sera sûrement pire vu le prix que coutera son gouvernement de répression. Mais, de tout ça l’électeur du FN n’en a cure, il n’aime pas les arabes et les noirs, ça s’arrête à peu près là. Il n’aime pas leur façon de parler, leur coutume, leur teint, leur odeur… Tout simplement.

Il fait le tri des étrangers qu’il aime bien et ceux qu’il exècre parce qu’il ne les regarde plus comme des humains, mais comme les représentants d’une communauté et au pire comme des animaux.

L’électeur du FN croit que l’étranger vient profiter d’un système qui le valorise à son détriment. Quand l’électeur du FN dit que les étrangers sont prioritaires sur les logements sociaux, je voudrais qu’il comprenne qu’on choisit les plus pauvres et combien d’appartements vous sont refusés quand vous êtes étrangers. Il parle du racisme anti-blanc ? Le blanc n’a pas le monopole du racisme, désolé. Combien de fois s’est-il fait traiter de « sale français » ? Combien de fois un maghrébin s’est fait traiter de « sale arabe, bougnoule, gris, bicot… » ? Sait-il la blessure que l’on peut ressentir à se faire traiter de bamboula, ou de singe ?

Peut-il seulement effleurer le sentiment d’un noir en France quand il est regardé avec méfiance, quand les petites vieilles serrent leur sac plus près de leur corps ?

L’électeur de FN ne sait pas la galère de l’étranger pour trouver un travail et un logement, il croit que c’est lui le défavorisé ; qu’il passe après l’étranger à qui on ouvre toutes les portes par bienséance. J’ai un scoop : les droits sont les mêmes pour tous les français, car ils sont régis par des lois et des textes qu’on applique selon le principe d’égalité. Si si.

On les voit passer, sur Facebook, ces messages outranciers et ces arguments débiles. Je les ai entendus de vive voix et j’ai gardé les mâchoires serrées, car je savais que leur haine les rendait sourds. J’en ai même vu passer un qui disait qu’on apprenait le Coran à nos enfants à l’école et qu’on avait enlevé le porc dans nos cantines, signé la team sauciflard… tout un programme. Vous vous rendez compte de l’abrutissement de ces gens pour penser un truc pareil ? Pour croire que ceci est possible ? Non, c’est un abysse.

Alors, l’électeur du FN va nous parler du jeune de banlieue, ce délinquant dont on nous rabâche la dangerosité dans les documentaires « caméra à l’épaule » qui passent sur les chaînes du câble. Toujours les mêmes, hein ? Il faut y avoir grandi pour comprendre, c’est un bouillon de culture pluri-ethnique.

On y trouve tout et surtout rien. Quelle réponse vous attendez d’ados qu’on stigmatise, qu’on montre du doigt, qu’on insulte ? Il y a une majorité de jeunes dans ces banlieues qui font des études, qui s’en sortent, qui réussissent plus ou moins, mais qui se lèvent le matin avec l’envie d’avoir une vie comme les autres, et parfois peut-être une vie meilleure. Mais, on ne parle pas d’eux, ils ne font pas vendre, ils ne font pas d’audimat. On préfère parler de la minorité qui se sent rejetée dans le pays où pourtant elle est née et qui, du haut de ses jeunes années, se fait entendre par la violence.

Et puis il y a les déçus de la politique, les âmes perdues, les « qui veulent bien essayer le FN ». Je voudrais dire à ces gens là de ne pas choisir ce parti, que s’ils voient en Marine Le Pen un messie ou un espoir, ils se trompent lourdement. Elle est comme les autres et vous ne deviendrez pas plus riches. Je n’apporte pas de solution. Je sais que la génération qui arrive sait qu’elle doit avoir des idées et je la vois plein d’entrain malgré la noirceur de son avenir. C’est mieux de ne partir avec rien car il y a tout à gagner.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s